Relations interpersonnellesTNS Sofres et Logica ont mené une étude (pour Psychologies) auprès de 1000 personnes sur la gentillesse et l’agressivité.

De façon générale, 45% des français perçoivent souvent ou parfois de l’agressivité, de l’animosité ou de la méchanceté chez les autres, 55% n’en perçoivent jamais ou que rarement.
Dans les relations interpersonnelles du milieu professionnel :

  • 8% disent ressentir de l’agressivité souvent
  • 25 % disent en ressentir parfois
  • 21% rarement
  • 36 % jamais

14% (à égalité avec la famille) s’estiment eux-mêmes pas assez gentils au travail.
Pour info, la voiture se trouve en première position avec 38 % de citations ! Imaginons alors les gens qui travaillent en voiture ;-)

Pourquoi ne sommes nous pas gentils ?

Définie comme le fait d’être attentionné (55%), utile aux autres (50%), spontané (33%), la gentillesse connaît quelques freins :

  • La peur de se faire avoir, d’être pris pour un imbécile (41%)
  • La crainte d’être envahi ou trop sollicité (32%)
  • La recherche de respect et d’autorité (32%)
  • Le manque de temps (29%)

Retrouvez l’étude au complet sur : http://www.tns-sofres.com/points-de-vue/

Stéphane Waller, MeltisArticle publié le 18 Novembre 2010, par Stéphane Waller, Meltis

Partager :