commerciaux, force de venteRecrutement, rémunération, perspectives de carrière…les fonctions commerciales ont connu une belle année 2011.

En effet, le recrutement de commerciaux a augmenté de 30% entre 2010 et 2011. Une augmentation qui s’explique par le désir des entreprises de retrouver leur niveau d’effectif d’avant-crise afin de pouvoir répondre à une demande qui redémarre. Les profils sédentaires tout comme les profils de commerciaux terrains sont concernés par cette augmentation, et ce dans tous les secteurs mais plus particulièrement dans celui des énergies renouvelables.

Au niveau de la rémunération, seule la force de vente du secteur high tech a vu son salaire fixe augmenter de 10%, les rémunérations fixes des autres secteurs sont restées relativement stables.  En revanche les écarts se creusent au niveau de la proportion entre les salaires fixes et variables entre les différents secteurs : alors que le variable ne représente que 15% de la rémunération totale dans certains secteurs tels que la grande consommation et l’industrie, dans les services il en représente 50%.
Les profils de développeurs sont particulièrement recherchés  : la prospection est une des priorités des entreprises. Les ingénieurs commerciaux sont eux aussi très demandés car il demeurent rares sur le marché de l’emploi.

Enfin, les perspectives d’évolution dans les fonctions commerciales sont nombreuses et facilement accessibles selon la disponibilité des postes et les compétences des collaborateurs. Un commercial pourra aspirer à un poste de commercial sédentaire ou vendeur terrain, puis commercial grands comptes ou encore manager de commerciaux suivant son expérience.

Etude Fonctions et Rémunérations Commerciales 2012- 2013 réalisée par Page Personnel (filiale de Michael Page) : http://webr.emv2.com/pagepersonnel/EDR_2012/commercial/*

Stéphane Waller, MeltisArticle publié le 21 Juin 2012, par Stéphane Waller, Meltis

Partager :