Nos voisins britanniques passeraient en moyenne 24 minutes par jour en pause café ou thé, ce qui revient au total à 188 jours et 21 heures au cours d’une carrière professionnelle.
Ils sont 4 sur 10 à préparer ou aller chercher une boisson chaude au moins deux fois par jour, et 1 sur 5 à y aller une fois par jour.
Ces pauses représentent un manque à gagner pour les employeurs qui considèrent ces 24 minutes quotidiennes comme une perte de productivité chiffrée à 490 € par employé et par an.

Pause café bureauOutre le coût financier de ces pauses, il faut aussi prendre en considération les aspects positifs de ces pauses (d’après une étude Nespresso 2009 menée auprès de 406 cadres et 471 employés français) : 75 % des répondants considèrent que les pauses café permettent de renforcer la cohésion au sein d’une équipe, 65% pensent que c’est le meilleur moyen d’apaiser les tensions.

Etude Online Opinion pour le fabricant de distributeurs d’eau T6, menée auprès de 1000 salariés britanniques. http://www.onlineopinions.co.uk/

Stéphane Waller, MeltisArticle publié le 22 Décembre 2010, par Stéphane Waller, Meltis

Partager :