Qu’il s’agisse de demander une augmentation ou de conclure un contrat avec un client, la plupart des professionnels sont mal à l’aise en négociation.
Les salariés de 8 pays ont été interrogés sur leur façon d’aborder une négociation : ils sont au total 35% à être angoissés à cette idée.
NégociationCe sont les professionnels des Etats-Unis qui sont le plus angoissés par les situations de négociation, suivis par les français qui sont 37% à trouver cette situation angoissante, 23% à être confiants, 9% à être ravis de négocier et 3% à l’aborder avec indifférence.

Les Indiens maîtrisent l’art de la négociation et sont à l’aise avec cela : 47% d’entre eux sont confiants lorsqu’il s’agit de négocier.
Les Allemands sont également très optimistes : 43% sont confiants, et 21% sont même ravis à l’idée d’une négociation.

Les hommes en général sont plus confiants que les femmes à ce sujet : ils sont 37% à l’être contre 26% des femmes.

Enfin, lorsque l’on interroge ces professionnels sur la situation qui se rapproche le plus d’une négociation, ils sont 22% à citer une partie de poker au cours de laquelle les prises de décision sont basées sur des informations incomplètes.

Etude réalisée par LinkedIn auprès de professionnels de 8 pays :  http://fr.press.linkedin.com/?all=true

Stéphane Waller, MeltisArticle publié le 16 Avril 2012, par Stéphane Waller, Meltis

Partager :