L’équilibre entre vie professionnelle et personnelle est de plus en plus fragile. Même durant les congés d’été de plus en plus de français ont du mal à déconnecter.
Les vacances d’été sont déjà là pour certains, proches pour les autres… mais pour plus de la moitié des salariés français être en vacances ne rime pas avec déconnecter du travail.

Managers et cadres : savoir décrocher du travail pour des vacances plus sereines

équilibre vie privée, vie professionnelleSe reposer, se retrouver en famille ou entre amis, déstresser…Pour un français sur deux voilà ce à quoi correspondront les congés d’été. Pour l’autre moitié qui ne sait pas décrocher les vacances ne seront pas tout à fait une coupure avec le travail. 58% des actifs français prévoient de passer plusieurs heures par jour à s’occuper de tâches professionnelles : passer des appels, consulter et traiter leurs mails…
44%des français consacreront entre 1 heure et 3 heures par jour à leur travail durant leurs congés d’été, c’est le cas de 48% des salariés à l’échelle mondiale. Les salariés des TPE et PME sont 48% à se situer dans ce segment, 37% des salariés de grandes entreprises et 19% de moyennes entreprises.
14% prévoient d’y passer plus de 3 heures par jour, contre 20% des actifs à l’échelle mondiale. Les salariés des TPE et PME sont 17% à prévoir de travailler au-delà de 3 heures quotidiennes, 7% des salariés de grandes entreprise et 4% des moyennes entreprises. Ce sont les collaborateurs travaillant dans le secteur des médias et du marketing qui auront le plus de difficultés à déconnecter du travail : ils sont 22% à consacrer plus de 3 heures par jour à leur travail en vacances.

Les villes où les salariés français sont les plus accros au travail

Si on se penche de plus près sur les villes de France où les salariés seront les plus accros à leur travail pendant les congés d’été, on retrouve les Toulousains en première position avec 1 salarié sur 2 prévoyant de travailler jusqu’à 3 heures par jour, 48% des Lyonnais et 44% des Parisiens.
Les Smartphones, Netbooks et les connexions Internet omniprésentes sont les principales causes de cette difficulté pour les collaborateurs à se déconnecter de leur travail durant leurs vacances.

Etude Regus realisée auprès de 16000 personnes dans plus de 80 pays : http://wellcom.fr/presse/regus/2012/06/travailler-vacances-dete/

Stéphane Waller, MeltisArticle publié le 12 Juillet 2012, par Stéphane Waller, Meltis

Partager :