Le débat sur la fixation d’un salaire maximum pour les dirigeants des grandes entreprises françaises est lancé. Voilà ce qu’en pensent les français :

  • 75% des répondants sont favorables à la mise en place de cette mesure, estimant que le niveau de rémunération de certains dirigeants de grandes entreprises atteint des niveaux déraisonnables.
  • Les 25% qui s’y opposent considèrent que l’Etat n’a pas à se mêler de la politique salariale des entreprises privées.

Les employés sont ceux qui sont le plus favorables à la mise en place de cette mesure (81%), les cadres sont 65% à être du même avis. Enfin, les artisans et commerçants sont plus nombreux à être d’avis que ce ne sont pas les affaires de l’Etat : 45% s’y opposent.

Etude réalisée par Ifop pour L’Humanité auprès de 1007 personnes de 18 ans et plus : http://www.ifop.com/?option=com_publication&type=poll&id=1373

Stéphane Waller, MeltisArticle publié le 14 Janvier 2011, par Stéphane Waller, Meltis

Partager :