Le bien-être au travail dépend de plusieurs facteurs : le management, l’ambiance au sein de l’entreprise, les relations avec les collègues, les missions et responsabilités confiées…mais aussi de l’espace de travail lui-même. L’étude suivante montre l’importance de l’aménagement de l’espace de travail et du bureau de chacun dans son niveau de bien-être au travail.

Bureau individuel ou open space ? Parmi les 547 actifs travaillant dans un bureau interrogés, ils sont 40 % à bénéficier d’un bureau individuel, les 60% restants se partageant entre bureaux collectifs de 2 à 4 personnes, open space, ou n’ayant pas de bureau dédié. 77% des répondants disposent de salles de réunion appropriées, 53% disposent de petites salles de réunion, 45% d’espaces détente/lounge, 33% de bureaux en libre service.

Parmi les critères favorisant le bien-être au travail, les salariés ont cité :

  • l’intérêt du travail (53%)
  • la qualité de vie au travail (38%)
  • le niveau de rémunération (37%)

La qualité de vie au travail, placée en second dans les priorités des salariés dépend majoritairement de trois critères :

  • les relations entre collègues (84%)
  • l’espace de travail (48%)
  • l’absence de bruit (28%)

L’espace de travail a donc un impact important sur les salariés, leur bien-être, leur efficacité et leur motivation : un impact pas assez pris en compte selon 34% des salariés.

  • 86% estiment que l’espace de travail a un impact important sur leur bien-être au travail, dont 32% qui le jugent même très important.
  • 80 % des salariés déclarent que celui-ci influe sur leur efficacité
  • enfin, pour 72% des salariés l’espace de travail a un impact important sur leur motivation

Observatoire de la qualité de vie au bureau réalisé par TNS Sofres et l’observatoire actinéo auprès de 547 actifs travaillant dans un bureau : http://www.tns-sofres.com/points-de-vue/D09E106D17F749289905098B7C977420.aspx

Stéphane Waller, MeltisArticle publié le 30 Mai 2011, par Stéphane Waller, Meltis

Partager :