Le relationnel au cœur des attentes des salariés

Suite à la crise, les managers de tous pays sont confrontés à de nouveaux défis au sein de l’entreprise. L’enquête réalisée par BPI Group et BVA révèle la perception qu’ont les salariés de leur manager, et les attentes qu’ils ont vis-à-vis d’eux.

ManagerLe taux de très bonne opinion des salariés envers leur manager a fortement baissé depuis 2007 : -10% de très bonnes opinons. En France, ce taux est relativement bas aujourd’hui comparé aux Etats-Unis : 19% contre 32% de salariés ayant une très bonne opinion de leur manager.
Alors qu’en temps de crise le manager était confronté à des défis orientés vers les résultats, aujourd’hui l’aspect relationnel est au cœur des attentes des salariés. Ils attribuent au manager la mission de maintenir et d‘améliorer le lien social au sein de l’entreprise.
Les salariés citent trois priorités : la relation personnelle avec leur manager, la proximité avec celui-ci et les conditions de travail. Au-delà de la motivation des salariés, les managers doivent garantir leur attachement à leur entreprise et l’engagement dans leur travail. Pour cela, ils doivent véhiculer certaines valeurs telles que l’équité, le respect, le soutien dans la difficulté, la confiance qui renforceront l’engagement des salariés.
Les lacunes des managers selon les salariés se situent dans la capacité à motiver leurs équipes, à communiquer, à féliciter le travail bien fait, et à maintenir la cohésion d’équipe.
Lorsque les salariés sont interrogés sur les priorités que leur entreprise devraient prendre, le développement commercial est cité en premier, suivi de la réputation et de la qualité de leur image de marque.

Suite à ces constats, les salariés ont dressé le portrait robot du manager idéal en 2011 :

  • Il est près de ses équipes
  • Il est à leur écoute
  • Il sait tenir compte de leurs avis et suggestions
  • Il a su tisser avec ses collaborateurs une relation de confiance
  • Il est doté de bonnes capacités de communication
  • Il incite et favorise la coopération
  • Il sait reconnaitre le travail de ses collaborateurs et les féliciter

Enquête BPI Group / BVA auprès de 6800 salariés de 11 pays dont : l’Allemagne, la Belgique, la Russie, le Canada, l’Espagne, la France, la Grande-Bretagne, l’Italie, la Pologne, la Roumanie, les USA : http://www.groupe-bpi.com/

Stéphane Waller, MeltisArticle publié le 10 Mai 2011, par Stéphane Waller, Meltis

Partager :