La DARES (Direction de l’Animation de la Recherche, des Etudes et des Statistiques) a publié un rapport au sujet de l’emploi et du travail des femmes.

femmes et travailIl en ressort que les femmes occupent des postes à plus basse responsabilité hiérarchique que les hommes, qu’elle estiment que leur travail est moins reconnu alors qu’elles sont davantage débordées au quotidien.

Plus précisément, en termes de compétences et de marge de manœuvre cela se traduit par :

  • 67,6 % des femmes estiment que leur travail leur apprend de nouvelles choses (contre 74,9% pour les hommes).
  • 21,3 % des femmes n’ont suivi aucune formation depuis leur arrivée dans l’entreprise (19,5% des hommes)
  • 9,8% des dernières formations professionnelles suivies par les femmes étaient qualifiantes contre 23 % pour les hommes.
  • 19% des femmes occupent un poste à responsabilités contre 35,1 % des hommes.
  • 14,4% des femmes sont cadres, 23,4% des hommes le sont.

Des rythmes de travail différents :

  • 31,6 % des femmes se disent débordées tous les jours ou au moins une fois par semaine (25,6% des hommes). Cette différence est due notamment aux tâches ménagères et aux enfants dont les femmes sont chargées en dehors du travail : les femmes les plus débordées sont en couple, avec des enfants de moins de 12 ans.

Coopération, entraide et ambiance au travail :

  • Les femmes se sentent moins intégrées que les hommes dans leur entreprise bien que leur perception de l’ambiance au travail soit quasi similaire (54,9% des femmes et 60% des hommes déclarent une bonne ambiance).
  • Une femme sur deux vouvoie son chef, alors que les hommes ne sont que 27% à le faire.
  • En cas de surcharge de travail, les hommes auront tendance à être plus aidés que les femmes.

Salaire et reconnaissance du travail :

  • 37,9% des femmes pensent que leur travail est reconnu à sa juste valeur (46,7% des hommes).
  • 40,5% d’entre elles s’estiment mal payées par rapport au travail réalisé, c’est le cas pour 31,2% des hommes.

Le rapport au complet sur : http://www.travail-solidarite.gouv.fr/

Stéphane Waller, MeltisArticle publié le 06 Décembre 2010, par Stéphane Waller, Meltis

Partager :