compétences, talent, piston

Talent ou piston ? Compétences ou chance ?

Sondage amusant : Sky Prods, agence de production artistique,  a publié une étude auto-administrée en ligne auprès de 4156 français (donc quand même largement influencée par les visiteurs de leur site Internet qui sont sensés être des artistes…) sur « Les français, le piston et le talent« .

  • Le talent : 69,1% des répondants pensent que c’est un mélange d’inné et d’acquis, pour 14,8% il est inné, et pour 14,1% il s’acquiert.
  • L’étude de Sky Prod nous informe que 88 % des français pensent que pour percer le piston prime sur le talent.
  • L’étude fait ressortir une différence entre les secteurs : le secteur artistique et la politique seraient les plus touchés par le « pistonnage » (45,7 % et 34,4%) mais les secteurs privé et public sont loin derrière avec 9,4% chacun de pistonnage estimé.
  • Les dirigeants d’entreprise aussi sont perçus comme pistonnés : 50% des répondants  pensent que les dirigeants du CAC 40 ont été pistonnés pour arriver à leur poste.

Souvent dénoncé, le piston n’est pas rejeté quand il s’agit de son intérêt personnel puisque près de 78% des interrogés se disent prêts à accepter d’être pistonnés si l’occasion se présentait, et près de la moitié l’ont déjà été…

Les résultats de l’étude au complet sur : http://www.skyprods.fr/

Stéphane Waller, MeltisArticle publié le 28 Octobre 2010, par Stéphane Waller, Meltis

Partager :