Les candidats sont-ils honnêtes dans leur CV ou ont-ils tendance à amplifier certaines compétences et responsabilités ?
En Europe, l’enquête à été menée auprès de 2187 managers de 9 pays. Voici ce qu’il en ressort :

Des managers qui doutent de la fiabilité des CV :

Les managers chargés du recrutement en République Tchèque sont 70% à déclarer être dubitatif quant au contenu du CV des candidats, ils sont 60% à douter en Autriche et 53% en Italie.
Qu’en est-il réellement ? Il semblerait que les candidats tchèques amplifient souvent le contenu de leur précédent poste selon 60% des répondants. Juste derrière les compétences linguistiques des tchèques semblent aussi être remises en question par 58% des répondants. Les autrichiens auraient tendance à mentir sur les motifs de départ de leur emploi actuel ou précédent pour embellir leur CV, 50% des recruteurs le pensent. Les italiens enfin, ont tendance à embellir leurs compétences linguistiques selon 54% des recruteurs ainsi que les motifs de départ de leur poste selon 52% d’entre eux.

…Dans d’autres pays, des managers plus confiants :

Ce sont les recruteurs luxembourgeois qui semblent faire le plus confiance aux candidats puisqu’ils sont 72% à penser que le CV reflète parfaitement leur profil. Les hollandais sont 54% à le penser et les belges 53%.
Une seule manière de vérifier de l’exactitude des données d’un CV : vérifier les références du candidat. 31% des italiens, 30% des hollandais et 23% des suisses le font systématiquement. Paradoxalement se sont les plus dubitatifs qui le font le moins : les recruteurs tchèques sont 40% à ne jamais vérifier les références d’un candidat, les allemands (32%), les autrichiens (32%) et les français (31%) font aussi partie de ceux qui vérifient le moins les références.

En France 46% des recruteurs doutent de la fiabilité des CV

Il semblerait que les candidats français amplifient leur CV sur trois points principaux :
•    Le contenu réel des postes occupés (53%)
•    Les responsabilités managériales (45%)
•    Les compétences linguistiques (42%)

Etude réalisée par le cabinet Robert Half auprès de 2187 managers de 9 pays (Autriche, Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, République Tchèque, Suisse) : http://www.roberthalf.fr/portal/site/rh-fr/menuitem.b0a52206b89cee97e7dfed10c3809fa0/?vgnextoid=f79f297f812a3310VgnVCM100000180af90aRCRD&vgnextchannel=3eb833be90259110VgnVCM1000003041fd0aRCRD

Stéphane Waller, MeltisArticle publié le 30 Novembre 2011, par Stéphane Waller, Meltis

Partager :