Candidats et recruteurs se croisent aujourd’hui beaucoup sur les réseaux sociaux, mais quelle est réellement l’efficacité de ce mode de recrutement ?

Internet est une ressource privilégiée pour les candidats et les recruteurs : 98 % des candidats utilisent les job boards pour leur recherche d’emploi, et les recruteurs sont 87,3 % à l’utiliser.

Seulement 22% des recruteurs placent les réseaux sociaux parmi les trois outils les plus importants pour leur recherche de candidats.

Le profil le plus recherché est de loin celui de commercial (61%) suivi par les métiers de l’administratif et de l’ingénierie (41% et 40%). Les postes cadres sont ciblés par 94 % des recruteurs.

Les candidats utilisant les réseaux sociaux pour leur recherche d’emploi ont un profil jeune (25-34 ans) et ont suivi des études jusqu’à bac +5.

Les recruteurs utilisant les réseaux sociaux pour leur recherche de candidats  sont eux aussi jeunes (- de 34 ans) et font partie d’une petite entreprise (- de 50 salariés).

Les recruteurs sont 43% à recueillir des infos sur les candidats en les « googlisant », et ceux-ci ont pris conscience de l’enjeu d’une bonne image sur les réseaux sociaux : aujourd’hui 75% des candidats ont fermé l’accès à leur profil facebook. 7% d’entre eux pensent que leur réputation en ligne a pu leur nuire lors d’un processus de recrutement. Cette e-reputation est aussi vraie dans le sens inverse : 88% des candidats se renseignent en ligne sur les entreprises avant de postuler. Un candidat sur deux admet avoir déjà renoncé à postuler suite à cela. Au contraire, ils sont 78% à avoir postulé après avoir lu des informations positives au sujet d’une entreprise. Google est le premier site vers lequel ils se tournent  pour récolter ces informations pour 95% des personnes, puis le site de l’entreprise (75%) et enfin les sites d’offre d’emploi. Les réseaux sociaux ne sont utilisé à ces fins qu’à hauteur de 34%.

Concrètement, un recruteur sur quatre a déjà recruté via un . 47% ont pris contact avec des candidats via les réseaux sociaux, 39% ont planifié un entretien mais seulement 28% ont réellement embauché par la suite. Les profils particuliers et rares sont privilégiés pour les recherches de candidats via les réseaux sociaux.

Etude réalisée par régions job auprès de 2526 candidats et 379 recruteurs : http://entreprise.regionsjob.com/info/communique.aspx?fichier=communique_17052011.inc

Stéphane Waller, MeltisArticle publié le 21 juin 2011 par Stéphane WALLER, Meltis.

Partager :